"Si la Tour Eiffel..." - Jacques Charpentreau (5è) - Les lettres de Matisse

"Si la Tour Eiffel..." - Jacques Charpentreau (5è) SQ : Comment les poètes jouent-ils avec les contraintes ?

, par Mme Ridel

Si la tour Eiffel montait

Moins haut le bout de son nez,

Si l'Arc de triomphe était

Un peu moins lourd à porter,

Si l'Opéra se pliait,

Si la Seine se roulait,

Si les Ponts se dégonflaient,

Si tous les gens se tassaient

Un peu plus dans le métro,

Si l'on retirait des rues

Les guéridons des bistrots,

Les obèses, les ventrus,

Les porteurs de grands chapeaux,

Si l'on ôtait les autos,

Si l'on rasait les barbus,

Si l'on comptait les kilos

À deux cents grammes pas plus,

Si Montmartre se tassait,

Si les trop gros maigrissaient,

Si les tours rapetissaient,

Si le Louvre s'envolait,

Si l'on rentrait les oreilles,

Avec des SI on mettrait

Paris en bouteille.


Jacques Charpentreau, Mots et Merveilles

Documents joints

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Mots-clés

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?